Table ronde, lecture et brunch

10h00
Médiathèque Valais – Martigny
CHF 30.-/25.-
BILLETTERIE

JEROME MEIZOZ (auteur)
ALBERTO NESSI (auteur)
DANIELE PINTAUDI (comédien)
LUCIE TARDIN (médiatrice culturelle et traductrice)

Alberto Nessi et Jérome Meizoz présentent le recueil de poèmes Storie di paese/Histoires de village. En compagnie de Lucie Tardin, traductrice et médiatrice culturelle, ils parleront traduction, inspiration et écriture. Avec la complicité de Daniele Pintaudi, ils nous feront entendre des extraits en italien et en français.

La traduction croisée est un geste de complicité et d’amitié littéraire. Est-ce une correspondance ? Faut-il correspondre ? 

Admirateur des poèmes d’Alberto Nessi, Jérôme Meizoz lui a proposé de constituer ensemble un recueil sur un monde qui leur est cher, Storie di paese / Histoires de village. Scènes de rue, attention aux lieux et vies ordinaires, dans ces poèmes narratifs, les espoirs et les pertes du quotidien sont traités à hauteur humaine. Chaque auteur a ensuite traduit les poèmes de l’autre, pour les faire sonner dans son propre univers. Un recueil bilingue, un pont lancé entre deux langues, deux imaginaires et deux générations….
(Editions Empreintes)

Du chef de train au cueilleur de fraises guinéen, ces humbles fragments du quotidien humain documentent le tissage secret de ces existences qui font communauté.
(Thierry Raboud)

EN SAVOIR PLUS :

Jérôme Meizoz, né en 1967 en Valais, vit à Lausanne. Écrivain et professeur à l’Université de Lausanne, il est l’auteur d’essais, de récits et de poèmes. En 2018, il reçoit un Prix suisse de littérature pour Faire le garçon (Zoé). En 2022, il publie Storie di paese / Histoires de village (Empreintes), un recueil de poèmes en traduction croisée, co-écrit avec Alberto Nessi.

Alberto Nessi (1940) vit à Bruzella. Il a étudié à la Magistrale de Locarno et à l’Université de Fribourg. Il est traduit en plusieurs langues. Il a publié, notamment Corona Blues Diario dell’anno (2020, Casagrande), qui a également paru en français et en allemand ; et La seconda bellezza (Interlinea). En 2016, il est récompensé par le Grand Prix suisse de littérature.

Mentionnons également deux parutions récentes en français: Minimalia (2022, Cheyne) et Fleurs d’ombre (2023, Florides Helvètes).

Daniele Pintaudi a étudié le piano à La Chaux-de-Fonds, Zurich, Paris et Bâle, puis l’art dramatique à Genève et le théâtre musical expérimental à Berne. Ces dernières années, il a travaillé comme acteur et musicien dans différents théâtres, notamment au Theater Basel, au Deutsches Theater Berlin, au Théâtre Vidy Lausanne, à la Gessnerallee Zürich, au Schauspielhaus Zürich, au Konzert Theater Bern, au Hebbel am Ufer (HAU), au Radialsystem Berlin, au Théâtre Le Poche Genève, au Théâtre Populaire Romand et au Théâtre ABC La Chaux-de-Fonds. Il collabore régulièrement avec le metteur en scène suisse Thom Luz.

Lucie Tardin est traductrice de l’italien, critique littéraire et conseillère éditoriale, elle travaille aussi comme médiatrice culturelle au Cercle littéraire de Lausanne. Elle a publié deux nouvelles dans des recueils collectifs. Sa dernière traduction, Où naissent les mères, de l’autrice luganaise Virginia Helbling, est parue en 2023 aux éditions des femmes.

En collaboration avec la Médiathèque Valais-Martigny.

logo mediatheque martigny
Cellules poétiques – Alberto Nessi
Cellules poétiques –Jérôme Meizoz
REVENIR AU PROGRAMME